Nos actions

Les riverains d'aéroport se sont organisés historiquement en associations locales et en fédérations locales comme par exemple la Convergence Associative en Île de France, l’ANA autour d’Orly , l’UFNASE à Strasbourg, le CCNAAT à Toulouse.

A Toulouse , les riverains de l'aéroport de Toulouse et les populations survolées se sont regroupées depuis 1998 dans le CCNAAT qui compte plus de 15 associations de quartier ou communes ; le CCNAAT est membre de l’Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs (UFCNA) fondée le 3 juillet 1980, fédération nationale agréée au niveau national par arrêté ministériel du 18 décembre 1998 et renouvelé en 2014.

Une enquête nationale de 2005 citée par l'IFSTTAR (http://debats-avions.ifsttar.fr/images/DEBATS_Sommeil_2013.pdf) indiquait que 6,6% de la population française se déclare gênée par le bruit des avions, soit 4,4 millions de personnes .En Île de France, le chiffre avancé est de 3,2 millions de survolés gênés. Les autres Régions se répartissent 1, 2 millions de riverains et survolés gênés.

Par ses actions, l'interpellation des pouvoirs publics , l'organisation d'événements médiatiques, le CCNAAT empêche à Toulouse comme ailleurs que la situation des habitants survolés nuit et jour par le trafic croissant de l'aéroport de Toulouse-Blagnac ne se dégrade davantage. La ville qui crée les avions se doit d'avoir une gestion exemplaire des nuisances qu'elle crée et ce n'est pas le cas.

Le CCNAAT vous accompagne pour savoir si votre habitation se trouve dans le PEB, dans le PGS, quels sont les niveaux de bruit auxquels vous êtes soumis.

Le CCNAAT lutte contre la privatisation de l'aéroport Toulouse-Blagnac et vous pouvez consulter la page facebook https://www.facebook.com/collectifcontreprivatisationaeroporttoulouse 

Le CCNAAT siège dans les CCE, Comité permanent , Observatoire "cœur de nuit", toutes instances qui fournissent des informations sur ce qui attend les riverains.

Le CCNAAT milite pour la mise en place d'un système de bruit indépendant du gestionnaire et qui serait celui chargé d'analyser le bruit en Île de France du nom de BruitParif

Si vous souhaitez rejoindre le Collectif, c'est simple, une adhésion suffit...